« Jacques Majorelle, année 1925 | Accueil